Longtemps, trop longtemps, Vera Molnar (née en 1924) n’a pas bénéficié de la reconnaissance qu’elle méritait. On pourra gloser sur les causes possibles de ce phénomène tristement récurrent (à commencer, sans surprise, par la principale: elle est une femme). Mais l’heure est plutôt à se réjouir que les jeunes générations s’emparent enfin de son œuvre. D’autant qu’elle est, à 95 ans, toujours pleinement active, dans l’atelier parisien qu’elle occupe depuis les années 1950.