Cinéma

 Victoire surprise pour «Bohemian Rhapsody» aux Golden Globes

Le film consacré au parcours de Freddie Mercury ravit ainsi la vedette à l'un des favoris, «A Star Is Born». Rami Malek est sacré meilleur acteur dramatique. Dans les séries, «The Americans» et «La Méthode Kominsky» sont couronnées

Bohemian Rhapsody, le film consacré au parcours de Freddie Mercury au sein du groupe Queen, a remporté le Golden Globe (prix décernés dimanche à Los Angeles par l'Association de la presse étrangère d'Hollywood) du meilleur film dramatique dimanche à Hollywood. Rami Malek, qui interprète le chanteur mythique dans ce long métrage, a aussi été sacré meilleur acteur dramatique.

Bohemian Rhapsody qui fait la part belle à la musique et aux morceaux de bravoure des quatre Anglais sur scène, ravit ainsi la vedette à l'un des favoris, A Star Is Born. Même situation pour Rami Malek qui était entre autres en lice avec l'acteur Bradley Cooper, incarnant aussi un chanteur au côté de la pop star Lady Gaga dans A Star Is Born.

L'Américaine Glenn Close a remporté quant à elle le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour The Wife. Le film «s'appelle The Wife (l'épouse), je crois que c'est pour ça qu'il a mis 14 ans à se faire», a plaisanté l'actrice, visiblement émue. Dans ce cas-ci aussi, le casting de A Star Is Born n'a pas été récompensé puisque le Golden Globe a échappé à la chanteuse et actrice Lady Gaga, qui a toutefois reçu en début de soirée le Golden Globe de la «meilleure chanson» pour son tube «Shallow» interprété avec Bradley Cooper dans le film.

Lire aussi: «Bohemian Rhapsody»: Queen, le spectacle doit continuer

Green Book sacré

Dans la catégorie comédie et films musicaux, c'est Green Book qui a reçu dimanche le prix du meilleur film, soit le troisième trophée de la soirée pour ce long métrage. L'acteur américain Mahershala Ali a en effet aussi reçu le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour ce film.

Ce film est adapté de l'histoire vraie du pianiste noir Donald Shirley, qui osa une tournée dans le sud des Etats-Unis encore régi par la ségrégation raciale, sous la protection d'un garde du corps d'origine italienne.

Mahershala Ali, qui avait déjà reçu un Oscar dans cette catégorie pour Moonlight, y figure aux côtés de Viggo Mortensen (nominé dans la catégorie «meilleur acteur dans une comédie»), auquel il a adressé des remerciements appuyés en recevant son prix.

Le réalisateur Alfonso Cuaron récompensé

Le Mexicain Alfonso Cuaron a remporté dimanche le prix du meilleur réalisateur pour son film Roma, une ode à son enfance dans un quartier de Mexico dans les années 1970, qui a également décroché la récompense dans la catégorie meilleur film en langue étrangère. Après avoir reçu sa première récompense, le Mexicain a remercié sa famille et son pays. Il a aussi rendu hommage aux actrices Yalitza Aparicio et Marina de Tavira, qui jouent dans Roma les deux femmes qui ont marqué sa vie.

Lire aussi: Alfonso Cuaron invoque son enfance dans «Roma» et signe un chef-d’œuvre

«Le cinéma, quand il est à son meilleur, construit des ponts vers d'autres cultures. En traversant ces ponts, cette expérience, ces nouvelles formes et ces nouveaux visages, nous devons réaliser que bien qu'ils soient étranges, ils ne sont pas étrangers. Nous devons comprendre combien nous avons en commun», a ajouté le réalisateur oscarisé pour Gravity en 2014.

Christian Bale remarqué

Christian Bale a, lui, été récompensé du Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour son rôle de Dick Cheney dans Vice, portrait au vitriol de l'ancien vice-président américain et de son ascension au pouvoir.  La performance scénique du Gallois, méconnaissable en Dick Cheney, un rôle pour lequel il a pris 20 kg et supporté diverses couches de prothèses en latex, a fait l'unanimité chez les critiques. Les avis étaient en revanche bien plus mitigés sur le film d'Adam McKay lui-même, qui était pourtant arrivé en tête des nominations, avec six sélections au total.

Enfin, toujours dans ce genre, la Britannique Olivia Colman a remporté le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie pour son rôle de la reine Anne dans La Favorite.

Dans les séries: triomphe de «The Americans» et «La Méthode Kominsky»

La série d'espionnage The Americans obtient un ultime sacre au nom de la meilleure série dramatique. Sur le plan de la comédie, c'est La Méthode Kominsky qui rafle la mise. Récemment mise en ligne par Netflix, elle suit les déboires d'un acteur et professeur d'interprétation incarné par Michael Douglas.

A son propos: «La méthode Kominsky», Michael Douglas et le théorème de la prostate

S'agissant des acteurs, c'est la victoire de Sandra Oh dans Killing Eve, et de Richard Madden dans Bodyguard.

A ce sujet: «Killing Eve», la série où les femmes mènent le bal sanglant


Le palmarès des 76e Golden Globes

Meilleur film dramatique: Bohemian Rhapsody.

Meilleure comédie: Green Book.

Meilleur acteur dramatique: Rami Malek, Bohemian Rhapsody.

Meilleure actrice dramatique: Glenn Close, The Wife.

Meilleur acteur dans une comédie: Christian Bale, Vice.

Meilleure actrice dans une comédie: Olivia Colman, La Favorite.

Meilleur acteur dans un second rôle: Mahershala Ali, Green Book.

Meilleure actrice dans un second rôle: Regina King, Si Beale Street pouvait parler.

Meilleur réalisateur: Alfonso Cuaron, Roma.

Meilleur film en langue étrangère: Roma (Mexique).

Meilleur film d'animation: Spider-Man: New Generation.

Meilleure série dramatique: The Americans (FX).

Meilleur acteur dans une série dramatique: Richard Madden, Bodyguard.

Meilleure actrice dans une série dramatique: Sandra Oh, Killing Eve.

Meilleure série comique: La Méthode Kominsky (Netflix).

Meilleur acteur dans une série comique: Michael Douglas, La Méthode Kominsky.

Meilleure actrice dans une série comique: Rachel Brosnahan, La Fabuleuse Mme Maisel.

Meilleur film de télévision ou mini-série: The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story (FX).

Meilleur acteur dans un film de télévision ou une mini-série: Darren Criss, American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace.

Meilleure actrice dans un film de télévision ou une mini-série: Patricia Arquette, Escape at Dannemora.

Publicité