Présentation: Mathis Picard, par Arnaud Robert

Il est né en 1995. A Grenoble. Enfance française, américaine, écossaise, voyageuse. Mathis Picard se lance en piano à 4 ans. Le classique, puis le jazz. Il vit aujourd’hui à New York où il étudie dans l’une des plus prestigieuses écoles du monde, la Juilliard School. A 19 ans, ce prodigieux musicien, capable de déjouer les standards les plus vicieux mais aussi de la jouer techno-house dans son projet Jaona, passe une semaine sur la riviera vaudoise. A la découverte de sa musicalité, mais aussi de son métier. (Jour 6)

La vie des pros

« C’est un autre monde. Hier soir, au Funky Claude Bar, Charles Lloyd est monté sur scène. Il paraît qu’il n’avait pas fait de jam depuis 1981 ou 1982. Il a ému tout le monde, certains aux larmes. J’en étais. La vie des pros. Cet après-midi, ils m’ont convoqué pour répéter un morceau. Patti Austin, Lee Ritenour, tous les autres, la crème de la crème. J’ai senti immédiatement qu’on n’était pas là pour rigoler. Il y avait beaucoup de sérieux. On sentait que c’était important pour eux et pour moi aussi, par conséquent. Je me suis gouré deux fois. On a retravaillé sur la partition. J’ai senti que, si on avait été en conditions réelles, si j’avais été engagé comme accompagnateur, ils auraient pu me virer à ce moment-là. A la fin, un avocat est venu nous parler en atelier de la façon dont il faut gérer nos impôts, comment certains échappent au fisc. On nous a donnés l’exemple de Messi. Ça c’est un autre monde. Et je ne pense jamais en faire vraiment partie. »

Retrouvez ici tous les précédents billets de Mathis Picard:

- Jour 1: dans le lit de Claude Nobs (31.10.2014)

- Jour 2: le boeuf et les artistes-entrepreneurs (01.11.2014)

- Jour 3: le goût du silence (02.11.2014)

-Jour 4: les bonnes ondes (03.11.2014)

-Jour 5: une nuit dans un bar (04.11.2014)