Le rockeur Bruce Springsteen a vendu ses licences musicales à Sony Music Entertainment. Une transaction rapportée par Billboard le 12 décembre et dont la valeur «pourrait dépasser les 500 millions de dollars», précise le New York Times. L’auteur-compositeur de 72 ans a ainsi cédé la propriété de l’ensemble de son catalogue de musiques, dont les célèbres «Born to Run», «Born in the USA» ou «Blinded by the Light». Ces dernières années, les droits sur les titres musicaux sont particulièrement convoités par les labels, les sociétés de capital-investissement et les investisseurs indépendants. Ces placements s’avéreraient donc fructueux.