Polémique

La Ville et le canton de Genève soutiennent la Fondation de l’OSR

Après que le comité des amis de l’OSR s’est désolidarisé du président sortant, parti en guerre contre Florence Notter, la Ville et l’Etat soutiennent à leur tour la présidence de l’orchestre

Par un communiqué envoyé aux rédactions dans l’après-midi de lundi, la Ville et le Canton de Genève se sont associés pour soutenir la présidence de la Fondation de l’OSR. Violemment critiquée dans la «Tribune de Genève» par André Piguet (président sortant des Amis de l’OSR), Florence Notter avait déjà trouvé, dès le lendemain, le soutien du comité de l’association, dont les membres se désolidarisaient de leur président sur le départ.

A ce sujet: Les Amis de l’OSR se désolidarisent de leur président

Un «mode polémique»

Les autorités manifestent aujourd’hui officiellement leur soutien à la présidence de la Fondation «en regrettant que des divergences internes en lien avec les Amis de l’OSR aient fait l’objet de déclarations publiques sur un mode polémique». Elles relèvent aussi que «le Comité des Amis s’est distancé de cette prise de position apparemment isolée», tout en rappelant que «l’OSR connaît depuis quelque temps une période chargée, avec la vacance au poste de la direction générale et le défi du recrutement d’un nouveau directeur musical». Cette situation a impliqué de la part des différents acteurs internes «un effort soutenu pour assurer malgré tout le bon fonctionnement de l’institution.»

Vers une nouvelle sérénité?

Canton et Ville se déclarent «reconnaissants» à la fondation pour ce travail, en concluant que «les arrivées prochaines de la nouvelle administratrice générale et du nouveau directeur artistique et musical permettront d’assurer un fonctionnement régulier et serein en termes de gouvernance, indispensable pour cette institution qui constitue un pilier essentiel du rayonnement culturel de Genève.» Rappelons que les instances publiques déboursent environ 19 millions de subventions annuelles pour l’Orchestre de la Suisse romande.

Lire aussi: L’OSR inaugure ses locaux avec sa nouvelle administratrice

Publicité