Le bitume a cuit, les toits ont rôti, les appartements se sont mués en étuves: cet été plus que jamais, la canicule a fait suer les villes, îlots de chaleur assaillis par le réchauffement climatique. Comme un écho, le Musée historique de Lausanne (MHL) décortique, dans La Nature en ville, la relation entre béton et forêts. L’un des évènements du cycle Vert, consacré à la transition écologique des milieux urbains, inauguré par une exposition (toujours en place) aux Musée et Jardins botaniques cantonaux ce printemps.