Exposition

Vincent Perez, en quête d’identité

Le photographe et acteur Vincent Perez expose pour la première fois en Suisse. A Vevey, sous les voûtes en bois du Cameramuseum, il dévoile des portraits réalisés entre la Russie et Paris

Artiste multifacette, Vincent Perez étonne. Photographe, acteur et réalisateur, le Vaudois expose pour la première fois sur sol helvétique, au Musée suisse de l’appareil photographique de Vevey, ou Cameramuseum. Identités, composée d’une trentaine de portraits de citoyens russes et de Parisiens, soulève la question de l’appartenance.

Devant l’un de ses clichés, l’acteur explique de sa voix de conteur à quel point il est un mélange de nombreuses origines et cultures. «Toute ma vie j’ai essayé de comprendre quelle était mon identité. Cette notion fait partie de l’ADN de mes photographies», résume-t-il. Pas étonnant alors de le voir se tourner vers des communautés bien ancrées dans leur histoire. En allant à leur rencontre, il dit notamment avoir découvert à Paris le monde des «sapeurs», ces élégants Congolais à la pointe du style vestimentaire. Ou, dans une tout autre ambiance, avoir photographié un vétéran de guerre russe, dont le poids de ses innombrables médailles semble le faire pencher.

Quête de soi-même