Une semaine suisse

En vue du 1er Août, nous proposons une série d’articles sur les trésors, les contradictions, les multiples facettes culturelles et sociales du pays.

Retrouvez tous les articles de cette collection

«La Suisse n’existe pas.» La phrase de Ben fait mouche. Impossible, pour dire ce pays aux 26 cantons et demi-cantons, où coexistent lacs, fleuves, bisses, métropoles, hameaux, monts, sommets, alpages, tunnels, glaciers, palmiers, vignes ou sapins, de brandir une image unique, de citer un seul livre, de lancer une date où un lieu qui résumerait tout, de Genève à Chiasso en passant par Zurich, des Celtes au secret bancaire en passant par le Sonderbund. Et on ne saurait même pas en quelle langue – français, italien, romanche (et lequel?), allemand ou dialectes – présenter cet improbable concentré d’Helvétie… Cherchant un livre pour dire la Suisse, on est tenté de paraphraser Ben: «La littérature suisse n’existe pas.»

Pourtant, le pays écrit, se raconte, s’observe, se décline. Pour tenter de le saisir, dommage de renoncer aux livres. Dans leur diversité, fables et fictions peuvent aider les curieux à se faire une idée même mouvante. A travers le choix de livres que nous vous proposons ici, le pays apparaîtra pluriel, incertain, tantôt montagnard tantôt urbain, tantôt lémanique, tantôt alémanique, mais néanmoins familier. On se reconnaîtra, en tant que Suisse, dans telle ou telle page. On en apprendra peut-être un peu, en tant que Suisse ou non-Suisse, sur ce pays multiple.