Le Fils de l’homme, c’est l’histoire de deux existences qui vacillent. Celles d’une mère et de son jeune fils, prisonniers de la folie aveugle d’un père autoritaire qui refait surface après des années d’absence. Régnant en maître absolu, l’inflexible patriarche nourrit une obsession aveugle: rapatrier les siens dans la ferme délabrée de son enfance, nichée au cœur d’une forêt dense, quelque part en France. Commence alors une vie spartiate rythmée par l’apprentissage brutal de l’autarcie, les premiers contacts avec le monde sauvage, les armes à feu aussi. L’amour, lui, n’est que peu présent même si, en filigrane, il est supposé tout justifier.