Ciné-concert

«Visages d'enfants» rendus au son

Hemlock Smith met en musique «Visages d'enfants», pièce du muet suisse de Jacques Feyder, tournée en 1923

En 1923, le cinéaste franco-belge Jacques Feyder (1885-1948) tournait «Visages d'enfants», triste histoire de recomposition familiale dans le Valais du début du XXe siècle – l'œuvre a en grande partie été réalisée à Grimentz. Hemlock Smith propose aujourd'hui une mise en musique de ce chef-d'œuvre du muet suisse – on reconnaît là le tropisme cinéphile du leader de l'aventure, le Lausannois Michael Frei, qui s'était déjà, en 2008, frotté avec succès à une expérience similaire consacrée au «Sir Arne's Treasure» (1919) du Suédois Mauritz Stiller.

A l'écoute, sur CD, de cette bande originale pensée neuf décennies après les images qu'elle met en sons, on déduira que le travail du jour retrouve avec bonheur l'esthétique de la pop rock hemlockienne: mélancolie classieuse, ambiances boisées, intelligence de composition.

Lire aussi: Hemlock Smith, «Everything Has Changed»

Mais l'expérience ne sera complète que sous la forme sous laquelle elle a été imaginée dès le départ: celle du ciné-concert, redoutable et passionnant exercice de coordination entre l'écran et les musiciens.

L'Echandole. Le Château – Place Pestalozzi, Yverdon-les-Bains. Sa 23 et di 24 janvier à 16h. (www.echandole.ch)

Publicité