Début octobre, le Kunsthaus de Zurich inaugurait sa nouvelle annexe réalisée par l’architecte britannique David Chipperfield, ce qui en fait désormais le «plus grand musée d’art» de Suisse. Ce nouveau bâtiment accueille surtout la collection la plus sulfureuse du pays: les œuvres réunies par l’entrepreneur et marchand d’armes Emil Bührle (1890-1956), figure emblématique des liens ambigus de la Suisse avec l’Allemagne nazie.