Electronique

Vladislav Delay

Anima

Mille Plateaux (MP 95 CD/Recrec)

Revenu de ses deux récents détours house et techno – respectivement produits sous les noms de Luomo et Uusitalo – Vladislav Delay renoue, sur Anima, avec l'ambient torturé qui l'a fait connaître. Aussi y retrouve-t-on les schémas du Finlandais, son attirance pour un magma faussement chaotique peuplé de rythmes fragmentés et d'une kyrielle de vibrions sonores. Malheureusement, si la composition pointilliste de Delay a gagné ici en maturité, la ressemblance un peu trop appuyée de cet album avec ses prédécesseurs assourdit l'effet de surprise.

P. S.