Le déficit de 30 000 francs accumulé l'an dernier n'aura pas suffi à décourager les organisateurs de Voix de Fête. Entre le 25 janvier et le 11 février, la formule de ce festival dévolu à la chanson française sera donc reconduite, avec au programme une majorité de découvertes, ainsi que quelques rendez-vous immanquables, dominés par des fleurons de la nouvelle scène francophone.

Ouverture des feux entre stuc et velours, dans l'écrin délicieusement vieillot du Casino Théâtre de Genève, avec l'intenable paire Thierry Romanens-Néry (déjà présent l'an dernier) qui devrait nous réserver quelques joviales surprises. Une entrée en matière plutôt festive qui trouvera son prolongement avec le «hip-hop musette» iconoclaste de Java.

Changement de ton avec la venue d'Arthur H (le 1er février). En piano solo, l'auteur du récent et excellent Pour Madame X devrait faire valoir toute l'étendue de ses qualités de «show man», comme ce fut le cas lors de son mémorable passage à l'Usine à Gaz de Nyon, en mars dernier. Autre pianiste, mais romand celui-là, Pascal Auberson est également de la partie, avec un tout nouvel album (le 2 février).

Un plateau de rêve

Mais c'est durant son dernier week-end que le festival fera forte impression. Avec la réunion, sur deux soirées, d'artistes tels que Serge Tayssot-Gay (guitariste de Noir Désir qui a récemment mis en musique les mots de l'écrivain Georges Hyvernaud), Ignatus (ludion décalé qui s'est trouvé un nouveau terrain de jeu dans l'univers des machines), Superflu (qui vient de confirmer sa belle santé avec le sensible «Tchin Tchin») et l'irréprochable Françoiz Breut, accompagnée de son alter ego Dominique A. Voix de Fêtes a réussi à rassembler un plateau de rêve. Une sélection brillante et pointue, qui préfigure sans nul doute le proche avenir de la chanson française. Mais, comme le soulignait hier Roland le Blevennec qui préside aux destinées de la manifestation, pour tout voir et tout entendre, «il faudra faire des choix ou courir vite».

Festival Voix de Fêtes, du 25 jan. au 11 fév. au Casino Théâtre de Carouge et au Chat Noir.

Loc.: Billetel et Fnac.

Rens. 022/343 49 98