«J’aspire à l’incertitude, à davantage d’authenticité peut-être, au concret. J’aimerais être capable de distinguer l’important de l’accessoire. J’aimerais faire partie d’une histoire ou de plusieurs histoires en même temps.» Comment, homme ou femme, nous est-il possible de connaître véritablement le monde? Que peut-on en savoir? Comment l’éprouver pleinement, lorsqu’on n’est pas milliardaire et en position de se tailler sur mesure des sensations fortes et des voyages mirifiques, lorsqu’on est curieux, intensément curieux, mais qu’il faut bien mener et gagner sa vie?