Ça tombe bien en vue de l’été, la bande musicale de White Lines est un florilège de musiques de fête, de la techno – normal, on est à Ibiza – à quelques grands classiques de la variété américaine en passant par une ballade pseudo-hawaïenne et l’envoûtant Outro de M83, décidément très coté – générique de Versailles, depuis repris dans plusieurs séries.

Sans jeu de mots géographique, c’est l’auberge espagnole, et cela correspond bien à la série. La très attendue nouvelle création d’Alex Piña (La casa de papel) raconte les errances de Zoe (Laura Haddock, assez quelconque) sur l’île des festivités. Zoe adorait son frère, charismatique DJ au milieu des années 1990, parti à Ibiza, sans elle. Et qui y a disparu. Le feuilleton commence par la découverte d’un corps. Le frère aurait été assassiné et enterré dans un désert de la région d'Almería, en Andalousie. Zoe entame son investigation.