Genre: classique
Qui ? Wolfgang Amadeus Mozart
Titre: Sonates K 331, 570 & 576
Chez qui ? (La Dolce Volta/h. m.–Musicora)

Son Mozart est à l’image de son sourire sur la pochette du disque. A 91 ans, Menahem Pressler envisage d’entreprendre une intégrale des Sonates pour piano, ce qui n’est pas gagné d’avance à un âge aussi vénérable! Pour l’heure, goûtons à ces interprétations d’une simplicité renversante. Car il y a de la chaleur, de la douceur dans ce piano au vécu considérable.

Bien sûr, la main n’est pas aussi ferme que par le passé, et on note quelques irrégularités. Les tempi sont plutôt modérés, comme dans le premier mouvement de la Sonate en la majeur, K 331 , mais ce n’est aucunement gênant. Tout se joue dans le phrasé. Il y a une respiration naturelle dans ce Mozart, une malice très attachante (écoutez la fameuse «Marche turque»!). Surtout, Menahem Pressler évite toute lourdeur. Par moments, il insuffle une candeur juvénile à cette musique, comme dans le finale de la Sonate K 576 , irrésistible. Un délice.