Hustle!

Reggae Disco

(Soul Jazz 68/RecRec)

Expert en bâtardise sonique, en renégats syncopés, le label londonien Soul Jazz poursuit sa petite trajectoire marginale dans l'univers reggae. Avec cette fois – tous les espoirs sont largement transcendés – quelques joyaux lustrés de l'ère disco, visités par des gros bras de Jamaïque, Londres et New York, dans les eighties. Ainsi, «Ring My Bell» (Anita Ward), «Don't Stop till You Get Enough» (Michael Jackson) ou l'ineffable «Upside Down» (Diana Ross) sont investis avec force réverbérations et effets outranciers. Une compilation, certes, mais dont l'intransigeance incongrue, la clarté des relectures dépasse le simple jeu de rôles.