Moins pure que celle de Sabicas, plus orthodoxe que celle de Paco de Lucia, la guitare virtuose de Juan Martin constitue une excellente porte d'entrée dans l'univers flamenco. Splendide d'intensité, mais rendu éminemment accessible par une instrumentation dérogeant aux arcanes traditionnels du cante jondo, El Alquimista reflète avec fougue et brio l'énorme potentiel d'un genre actuellement en plein renouveau.