Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

classique

Il y a bien longtemps, il arrivait que l’Orchestre de la Suisse romande

(Decca/Universal) Il y a bien longtemps, il arrivait que l’Orchestre de la Suisse romande enregistrât un disque d’airs d’opéra (Tebaldi! Crespin!)...

Genre: classique
Qui ? Joseph Calleja
Titre: The Maltese Tenor
Chez qui ? (Decca/Universal)

Il y a bien longtemps, il arrivait que l’Orchestre de la Suisse romande enregistrât un disque d’airs d’opéra (Tebaldi! Crespin!). Dans l’acoustique dorée du Victoria Hall, sous la direction de Marco Armiliato, le voici enrobant de sa sonorité somptueuse la voix du ténor maltais Joseph Calleja. Qui séduit par la lumière de son timbre, sa ligne soignée et son expression directe, sans chichi ni sanglots. Caractérisée par son vibrato très serré, la voix svelte a de l’éclat, monte à l’aigu sans forcer et sait aussi se moduler en demi-teintes mélancoliques. Elle se plie à merveille aux cantilènes de Verdi, Boito et Puccini. Si la voyelle française n’a pas toujours la couleur parfaite, Hoffmann, Faust, Des Grieux et Nadir séduisent par leur aisance et leur élégance.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps