«Dix minutes, ça vous va?» Sur une terrasse lausannoise, Dieter Meier ne semble pas enclin à vouloir s’épancher. «Et vous allez nous interviewer l’un après l’autre, c’est mieux…» Face à lui, Boris Blank attaque une large baguette au jambon. Quelques heures plus tard, les deux Zurichois monteront sur la scène du Théâtre de l’Octogone, à Pully, pour y recevoir le Grand Prix suisse de musique, récompense très officielle remise depuis 2014. Au final, on conversera une trentaine de minutes avec le binôme, qui exceptionnellement acceptera le jeu de l’entretien croisé, tandis que son manageur nous rappelle que dans le clip du morceau Mean Monday, Boris Blank lit Le Temps!