On le voit venir aussi clairement qu’un poids lourd dans le rétroviseur et pourtant, il reste violent, effroyable: l’accident. Pris d’une crise d’asthme au volant de sa Volvo, le jeune Adam renverse un autre adolescent à moto dans un carrefour désert de La Nouvelle-Orléans. Pétrifié par la peur et ses poumons ratatinés, Adam ne parvient pas à appeler les secours. Juste à se traîner près de la victime qu’il regarde agoniser sur le bas-côté, jambe tordue à 90 degrés, béton baigné de sang. Cinq minutes d’horreur où l’angoisse monte, jusqu’à cette réaction à la fois animale et impardonnable: Adam reprend la route.

L’entrée en matière est éprouvante et il faut accrocher sa ceinture, les ennuis ne font que commencer. Car le père du chauffard, Michael Desiato (Bryan Cranston), n’est autre que le juge le plus célèbre de la ville, et le motard décédé, le fils d’une famille mafieuse ultra-influente. Lorsqu’il le découvre, Michael Desiato a deux options: emmener Adam au commissariat et risquer une vendetta sanglante, ou maquiller le délit de fuite. Il hésitera moins d’une seconde avant de basculer, vous aurez deviné de quel côté.