Jazz

Roswell Rudd

and Archie Shepp

Live in New York

(EmArcy 013482/Universal)

Sur le papier, cela sonne comme une assemblée de vétérans. Trente-cinq ans après le Live in San Francisco, où le tromboniste Roswell Rudd assiégeait le saxophone d'Archie Shepp, les deux maîtres affranchis fomentent un nouveau coup. Enregistré sur scène au Jazz Standard en septembre 2000, ce Live in New York ne ressemble pourtant pas au dernier tour de piste de coureurs vieillissants. Archie Shepp, qui sort de deux décennies d'un lourd sommeil, est plus vorace que jamais: il souffle, chante, pianote, bazarde toutes les reliques du free jazz historique. Roswell Rudd, dont un récent enregistrement du bruissant New York Art Quartet ainsi qu'un opus captivant (Broad Strokes, 2000) ont éclairé à nouveau le son colossal, répond aux assauts du sax avec conviction. Autour du duo, une section rythmique rêvée: Reggie Workman à la contrebasse, Andrew Cyrille à la batterie. Et deux invités compulsifs: le tromboniste Grachan Moncur III et le scandeur-écrivain Amiri Baraka. Sextette de légende, ce groupe choisit de ne pas ressasser les souvenirs d'une révolution passée. D'un mélodisme tenace, cet album surgit avec l'urgence du swing. Six jazzmen renouent avec l'essence de leur musique.