"D’acier" est une magnifique histoire de plage et sidérurgie italienne. Il y a des voitures qui roulent trop vite, de la cocaïne, des accidents du travail, des pères qui battent leur filles, des discos sur rollers, des premières de classe, des peut-être lesbiennes, des salopards qui profitent d'une jeunesse à la dérive.

"D’acier" traduit avec pertinence et lucidité les désirs et les désillusions, l’énergie et le désespoir, l’incertitude et la volonté de ces jeunes au début de leur parcours d’adultes. De cette tourmente, Silvia Avallone tire puissance et énergie. De ces vies sans perspectives, elle fait émerger une poésie, un sublime et une espérance. C’est une écriture de vie, comme une braise sous la cendre.

Mise en scène et adaptation: Robert Sandoz

Jeu: six jeunes comédiens (en cours de distribution)

Lumières et vidéo: Stéphane Gattoni

Univers musical et sonore: Olivier Gabus

Scénographies et accessoire: Nicole Grédy

Costumes: Anne-Laure Futin

Photos: Guillaume Perret