A Zurich, en 1958, Ernst Ostertag, enseignant timide, et Röbi Rapp, artiste de variété allemand, font connaissance au sein du «Kreis», une organisation européenne clandestine, pionnière de l'émancipation homosexuelle. Leur relation coïncide avec l'apogée du «Cercle», qui entre bientôt dans sa phase crépusculaire. Auteur de documentaires comme Ein Lied für Argyris ou Sagrada – El misteri de la creacio et de fictions comme Utopia Blues ou Moritz, le Zurichois Stefan Haupt revient avec un docufiction, choisi pour représenter la Suisse dans la course à l'Oscar du «meilleur film étranger».