Plus de 60% des directeurs financiers (CFO) sont aussi responsables des ressources humaines dans les entreprises de moins de 100 salariés, selon le Global CFO Barometer publié jeudi par Michael Page. Dans les sociétés de 100 à 1000 employés, ils sont un tiers à diriger le personnel, précise cette enquête menée auprès de 4388 responsables à travers le monde.

«Il y a des synergies entre ces deux départements (par exemple pour la gestion des paies). En fonction de la taille des entreprises, il semble logique que les RH rapportent directement au directeur financier», commente le directeur général de Michael Page Suisse Luca Semeraro.

Problème de communication

Ont-ils le profil adéquat pour gérer le portefeuille et le personnel à la fois? Les responsables des finances avouent eux-mêmes avoir des lacunes en matière de communication et de présentation, selon le sondage. Les directeurs de 40 à 50 ans ressentent particulièrement le besoin d’améliorer ces compétences, souligne l’étude. «Il est pourtant indispensable d’avoir le sens de la communication et de l’écoute pour gérer les ressources humaines», s’étonne Luca Tagliaboschi, directeur des finances chez de Rham Sotheby’s, qui chapeaute lui-même le personnel et l’informatique de l’agence immobilière. «Mais c’est tout autant une question de personnalité que de cursus», estime le financier de formation.

«Le plus difficile, c’est la gestion du temps, reconnaît le responsable à la tête de 150 employés. Un directeur financier se doit d’être extrêmement organisé et structuré, alors que le responsable RH doit toujours être disponible, la porte ouverte. Cela demande beaucoup d’énergie. Mais je me suis bien entouré, avec, notamment, une cheffe RH et quatre collaborateurs spécialisés.»

La gestion de ces deux dicastères ne génère-t-elle pas de tensions? «Je n’ai pas de conflit d’intérêts car nous sommes dans une entreprise de service. Peut-être serait-ce plus délicat dans une industrie qui produit des marchandises. Le directeur financier n’a pas forcément les mêmes objectifs que le responsable RH…»

Reste que de réunir la gestion des ressources humaines et des finances sous un seul homme est un avantage, affirme Luca Tagliaboschi. «Le directeur financier est au cœur de la stratégie, sa double casquette lui permet d’avoir une réactivité plus importante qu’un directeur des ressources humaines, qui – malheureusement – est souvent tenu à l’écart de la stratégie.»