Aller au contenu principal
Publicité

Les aventures de la ponctuation

Une virgule mal placée et c’est un monde qui bascule. Voici la saga de ces signes qui déchaînent les passions, du point-virgule au smiley, des points de suspension céliniens aux parenthèses proustiennes

Un point, c’est tout

A Proust et Céline, ces maniaques de la ponctuation

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

De grands écrivains ont fait de leur façon de ponctuer une signature et un style. Deux professeurs de littérature analysent cinq flacons au parfum révolutionnaire   

Un point, c’est tout

A La virgule, c’est un placement capital pour les correcteurs

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Ceux qui chassent la coquille et les errements syntaxiques ou orthographiques au «Temps» sont aussi des ponctueurs de haut vol. L’esprit et la lettre d’une pratique indispensable   

Un point, c’est tout

L’héroïque résistance du point-virgule

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Symbole de civilisation pour les uns, parasite d’une époque révolue pour les autres, ce signe jadis glorieux ne rend pas les armes

Un point, c’est tout

La ponctuation en pleine révolution juvénile

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Sur les écrans de nos rêveries, les émoticones concurrencent les virgules et autres signes vénérables. Les jeunes en font un usage exubérant dans leurs textos. Mais est-ce si grave?

Un point, c’est tout

La ponctuation, une guerre de positions

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

L’art de ponctuer a nourri au cours des siècles des polémiques retentissantes. Professeur de littérature à l’Université de Toulouse, Isabelle Serça éclaire les enjeux de cette bataille des signes