Aller au contenu principal
Publicité

Doux-amer, le sucre?

Dans une série d'articles, «Le Temps» vous emmène sur la piste du sucre, denrée plaisir, désir coupable, valeur industrielle et monnaie d'échange

Doux-amer, le sucre? (5/5)

Le sucre, tiraillé entre plaisir et rigueur

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Vecteurs de promotion de la santé ou odes à la délectation, les discours associés au sucre révèlent toute l’ambivalence de notre rapport à l'alimentation

Éditorial

Le sucre, sujet qui fâche

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

3

ÉDITORIAL. Loin d’être anodine, la consommation de sucre traduit toute l’ambivalence de notre société, sur fond de dogmes et de croyances tenaces

Doux-amer, le sucre? (4/5)

Les maux du sucre, entre dogmes et science

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Diabète, obésité, addictions: au fil des décennies, le sucre est apparu comme le coupable de nos maladies de civilisation. Plus nuancée, la recherche explore aujourd’hui de nouvelles pistes dans les méandres de nos neurones et de nos viscères, se heurtant à des résistances

Doux-amer, le sucre? (3/5)

A Dans la jungle des nouveaux sucres

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Sirop d’agave, stévia, xylitol ou encore érythritol, les alternatives au sucre se multiplient dans les rayons des supermarchés. Un business juteux fondé sur l’illusion d’une alimentation plus saine   

DOUX-AMER, LE SUCRE? (2/5)

A Le prix du sucre fait jaser à Genève

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Plusieurs années de baisse des cours du plus doux des ingrédients ont causé des dégâts parmi les producteurs de canne à sucre et de betteraves. Les négociants, très présents dans le canton, anticipent désormais des pénuries. La tendance se serait-elle inversée?   

Doux-amer, le sucre? (1/5)

A La betterave, sucre magique

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Sucre Suisse SA est la seule entreprise du pays à transformer les racines charnues de ces plantes. Reportage à Aarberg, dans le canton de Berne, entre odeurs poisseuses et températures brûlantes