Aller au contenu principal
Publicité

Droit de vote des femmes, un si long combat

Le 7 février 1971, les femmes obtenaient le droit de vote et d'éligibilité au niveau fédéral après une longue campagne. Nous consacrons une série d'articles à cette conquête politique et sociale

Derrière l’image

A L’icône suisse du 1er mars 1969

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

«Le Temps» a retrouvé la jeune femme photographiée ce jour-là. Elle s’appelle Annetta Caratsch et a aujourd’hui 75 ans. La fervente militante a forgé son caractère sur les pavés. Devenue femme de diplomate, puis traductrice-jurée, elle témoigne ici d'une époque qu'elle estime loin d'être révolue    

6:45

Droit de vote: le long combat des Suissesses

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié

Jusqu’en 1971, la plupart des femmes suisses attendaient devant les portes des bureaux de vote les jours de scrutin. Retour en archives sur cette histoire si particulière de la démocratie helvétique

Analyse

Quand le genre fait basculer le vote

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

En cinquante ans, le fossé de la différence de participation entre hommes et femmes s’est complètement comblé pour les votations; pour les élections, une petite nuance subsiste. Généralement plus progressistes, les citoyennes ont parfois fait pencher la balance

Entretien 

Derrière l’écran, une Suisse pas si parfaite

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Avec «L’Ordre divin», Petra Volpe réalisait en 2017 la première fiction consacrée au droit de vote des femmes. Stéphane Goël a de son côté mis à jour son documentaire «De la cuisine au parlement» à l’occasion du 50e anniversaire du suffrage féminin. Entretien croisé

PORTRAITS

KKS, le féminisme par les actes

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter en est convaincue: la force d’une équipe ne réside pas seulement dans l’équilibre des genres, mais aussi dans la diversité des racines et des expériences de ses membres