Aller au contenu principal
Publicité

L'histoire sanglante de la chirurgie

Greffes hardies, barbiers bourreaux, opérations esthétiques peu jolies: retrouvez les épisodes de notre série sur l'histoire du soin brutal des corps

Retour vers la suture

La césarienne, l'opération mythique que tout médecin redoutait

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Entourée de mythes et de légendes, pratiquée depuis l’Antiquité mais longtemps synonyme d’une mort certaine, la césarienne n’est devenue vraiment sûre qu’au milieu du XXe siècle. Elle est aujourd’hui l’une des opérations les plus pratiquées au monde

Retour vers la suture

Anesthésie: contre la douleur, se laisser endormir

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

L’anesthésie s’est longtemps limitée à l’analgésie – ou soulagement de la douleur – via des techniques variées, comme l’absorption de boissons alcoolisées ou l’utilisation d’«éponges somnifères». L’anesthésie générale n’a vraiment été maîtrisée qu’au XXe siècle

Retour vers la suture

De la saignée à la transfusion, quand le sang coulait à flots

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Longtemps mal connu, le liquide vital a été au cœur de pratiques médicales hasardeuses, comme la saignée. Jusqu’à la découverte de la circulation sanguine au début du XVIIe siècle. Suite de notre série sur l'histoire sanglante de la chirurgie

Retour vers la suture

La chirurgie plastique, entre gueules cassées et parfum de soufre

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Longtemps marginalisée par le reste du corps médical, la chirurgie esthétique se pratiquait déjà à l’Antiquité. Elle a toutefois pris son essor dans les années 1920 en Europe, sans que beaucoup de contrôle ne soit exercé sur la pratique

Retour vers la suture

Les barbiers, des chirurgiens au poil

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Bien avant que ne soient réunies médecine et chirurgie, les opérations étaient pratiquées dans les échoppes des barbiers. Point d’anesthésie, mais des acolytes solides 
et des sangles serrées pour maintenir les patients en place. Et ça fonctionnait plutôt bien

Retour vers la suture

L’obscur engouement pour la lobotomie, chirurgie brutale du cerveau

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Détruire une zone cérébrale pour venir à bout d’une maladie mentale, c’est le principe de cette intervention, dont l’invention fut récompensée par un Prix Nobel. Elle était assez courante dans les années 1950, mais transformait souvent les patients en légumes

Retour vers la suture

Chien, singe, cochon: le grand bestiaire de l’histoire des greffes

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Dans les années 1950, la compétition faisait rage pour savoir qui parviendrait à réussir une telle intervention. Pour y arriver, les médecins n’ont pas hésité à expérimenter des techniques pour le moins particulières

Retour vers la suture

La dissection, cet objet vénal des fossoyeurs clandestins

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Considérée jusqu’au XIXe siècle comme un événement public, elle se généralise en France avec la réforme, au XVIIIe siècle, de l’enseignement médical obligeant tout étudiant à pratiquer l’ouverture de corps. Qui manquaient parfois