Aller au contenu principal
Publicité

L'infini feuilleton du Brexit

L'accord entre le Royaume-Uni et l'UE a été signé in extremis avant Noël 2020. Depuis que le 23 juin 2016, une majorité des Britanniques a voté pour la sortie de l'UE, le divorce va de soubresauts en coups de théâtre. Retrouvez nos principaux articles et opinions

Union européenne

A Boris Johnson dans l’impasse irlandaise

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Le premier ministre britannique a rencontré son homologue irlandais lundi. Malgré un ton mesuré, 
il n’a pu que constater l’absence de progrès dans les discussions   

Royaume-Uni

Combat fratricide dans la famille Johnson

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Malgré ses convictions pro-européennes, Jo Johnson avait accepté d’intégrer le gouvernement de son frère aîné Boris Johnson, pro-Brexit. Mais écartelé entre sa famille et ses idées, il a fini par démissionner, symbole d’un pays déchiré

Incidences

A Brexit: vers le dénouement?

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

OPINION. La Chambre des communes effectue aujourd’hui même sa rentrée à Londres pour quelques jours seulement dans une atmosphère de crise, écrit notre chroniqueur François Nordmann   

Promotion

A Les Pays-Bas tirent profit de «l’effet Brexit»

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Près d’une centaine de sociétés ont décidé de s’installer dans le royaume, afin de préserver leur accès aux marchés européens   

Brexit

Boris Johnson tente de neutraliser les députés

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Le premier ministre britannique suspend le parlement pour cinq semaines, réduisant sensiblement la capacité de son opposition à s'ériger contre un «no deal». Les députés anti-Brexit risquent de payer cher leurs atermoiements

Royaume-Uni

Theresa May, au bord des larmes, jette l’éponge

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

La première ministre britannique démissionnera le 7 juin, mais restera à son poste jusqu’à l’élection d’un nouveau leader du Parti conservateur, d’ici juillet