Aller au contenu principal
Publicité
De gauche à droite: Rachel Khan, Sandrine Rousseau, Hugo Travers, Geoffroy Lejeune et Sonia Mabrouk. — © Elise Toïdé pour Le Temps – Eric Flogny pour Le Temps – Antoine Doyen pour Le Temps – Joël Saget / AFP – Julien de Rosa / AFP

Les nouveaux influenceurs du débat politique français

L’opinion ne se construit plus de la même manière. Chaque jour de la semaine précédant le premier tour de l’élection présidentielle française, «Le Temps» publie le portrait de cinq personnalités révélées par la campagne, qui font entendre leurs voix dans le débat politique hexagonal

Révélations de campagne (5/5)

A Sonia Mabrouk, de Tunis à Bolloré

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Dans cette campagne présidentielle, elle aura été la voix des grands entretiens politiques sur les chaînes propriété du milliardaire traditionaliste Vincent Bolloré. Comment passe-t-on de l’élite maghrébine aux médias français identifiés comme conservateurs, voire nationalistes?   

Révélations de campagne (4/5)

A Geoffroy Lejeune, premier de la classe réactionnaire

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

En 2016, à 28 ans, il est devenu directeur de la rédaction de «Valeurs actuelles», l’hebdomadaire préféré de la droite dure. Ami de jeunesse de Marion Maréchal-Le Pen, il est celui qui a senti le Zemmour politique arriver avant tout le monde. Comment voit-il l’après-présidentielle?   

Révélations de campagne (3/5)

A Hugo Travers, le canal jeunesse de la présidentielle française

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Connu sous le nom d’HugoDécrypte sur les réseaux sociaux, il multiplie les contenus pour intéresser les jeunes Français à l’actualité. Avant le premier tour de la présidentielle, le vidéaste a reçu les candidats pour des interviews en tête à tête sur YouTube. Un tour de force   

Révélations de campagne (2/5)

A Sandrine Rousseau, l’avenir radical de la gauche française

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

La surprise de la primaire écologiste, avec son discours écoféministe radical mâtiné de croisement des luttes, a été exclue de la campagne du candidat vert Yannick Jadot. Mais elle est plus présente que jamais dans le paysage dévasté de la gauche. Elle restera la personnalité qui a su mobiliser la nouvelle génération   

Révélations de campagne (1/5)

A Rachel Khan, la mutante macroniste

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Rien n’indiquait que cette «afro-yiddish de Touraine» prendrait une telle importance dans le paysage médiatico-intellectuel français. Ses liens avec l’équipe présidentielle datent des polémiques qui ont suivi la sortie de son livre «Racée», qui dénonce le «fonds de commerce identitaire» des nouveaux antiracistes