Aller au contenu principal
Publicité

Les portraits du «Temps»

Figures d’ici et d’ailleurs, talents émergents ou autorités dans leurs domaines, les personnalités qui nous touchent sont dans «Le Temps». Retrouvez l'ensemble des portraits

Portrait

A Andrea Pruett, l’âme du vrai Bagdad Cafe

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

En plein désert de Mojave, sa patronne continue, tant bien que mal, de gérer un restaurant qui évoque surtout le fameux film tourné en 1987   

Forum des 100

La Suisse et le monde: Marie Juillard, se plaindre et agir

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

ÉPISODE 4. Membre du comité directeur d’Opération Libero, Marie Juillard se bat pour le déblocage du dossier européen, mais aussi plus largement pour le débat d’idées. La Jurassienne défend une société civile forte donnant la parole aux jeunes

Forum des 100

La Suisse et le monde: Florence Henguely, défenseuse de nos données

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

ÉPISODE 3. Dès le 1er octobre prochain, Florence Henguely deviendra suppléante du préposé fédéral à la protection des données et à la transparence. Cette Fribourgeoise de 39 ans œuvrera dans un domaine des plus sensibles, où les attentes sont très élevées

Forum des 100

La Suisse et le monde: Marlyne Sahakian, allier bien-être et sobriété

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

ÉPISODE 2. Les recherches de la professeure de sociologie à l’Université de Genève portent principalement sur les pratiques de consommation des ressources naturelles. Elle participe actuellement au projet européen «Dialogues» qui vise notamment à créer des forums citoyens sur les questions d’énergie et de crise climatique

Portrait

La Suisse et le monde: Cornelis Vrins et l’Ukraine, des réfugiés au tournesol

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

ÉPISODE 1. Le négociant genevois d’huiles végétales ukrainiennes a dû brusquement stopper ses activités quand la guerre a commencé. Depuis, il tente d’aider ses employés - il en a fait venir une vingtaine en Suisse - et de sauver son entreprise au bord de la mer Noire