Aller au contenu principal
Publicité

La querelle des juges étrangers

Faut-il donner la priorité au droit suisse sur le droit international? L'initiative de l'UDC, dite «pour l'autodétermination», provoque une campagne animée. Retrouvez nos articles, débats et tribunes

Votations fédérales

L'autodétermination selon l'UDC ne convainc pas

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Selon le dernier sondage SSR de l’institut gfs.bern, l'initiative sur les juges étrangers, en perte de soutien, ne passera pas la rampe. Le parti conservateur ne réussit pas à convaincre hors de son électorat

Opinion

Non aux «juges étrangers achetés»!

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

OPINION. Si l’initiative «contre les juges étrangers» doit être combattue, elle n’en permet pas moins de souligner une dérive des procédures de la CEDH, explique l’avocat genevois Christophe Germann

Opinion

«Juges étrangers»: l’UDC fait voter à l’aveuglette

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

OPINION. L’initiative pour l’autodétermination s’en prend non pas aux «juges étrangers», mais aux juges suisses, écrivent les professeurs Maya Hertig Randall, Michel Hottelier et Giorgio Malinverni. Voici pourquoi.

Editorial

Le contraire de l'autodétermination 

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

EDITORIAL. Imposer de manière absolue la primauté du droit populaire sur les traités internationaux signés par la Suisse? Ce serait d’un souverainisme étroit, qui ne correspond en rien aux intérêts d'un pays comme le nôtre

Opinion

En 2019, qui décidera en Suisse: vous ou les juges étrangers?

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

OPINION. Le 25 novembre prochain, nous serons appelés à définir une norme. En votant oui à l’initiative pour l’autodétermination, le peuple déterminera qu’en ultime recours, le droit constitutionnel suisse prime sur les traités internationaux, écrit Kevin Grangier, membre du comité de l’ASIN

Opinion

Primauté du droit suisse: force du droit ou droit de la force?

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

OPINION. Contrairement à l’affirmation de ses promoteurs, c’est à l’affaiblissement de la souveraineté suisse que conduirait l’adoption de l’initiative pour la primauté du droit suisse, explique Yves Sandoz, professeur honoraire de droit international humanitaire

Votation

Christoph Blocher: «Les juges étrangers sont les baillis modernes»

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Même s’il s’est retiré de la présidence de l’UDC, Christoph Blocher, désormais âgé de 78 ans, mène personnellement campagne en faveur de l’initiative affirmant la primauté du «droit suisse au lieu de juges étrangers». Pour lui, la démocratie directe est en jeu

Votations

«Juges étrangers»: la si paisible campagne de l’UDC

Ajouter l'article à vos favoris Retirer l'article de vos favoris

Publié Modifié

Habituée des images coups-de-poing, l’UDC surprend avec une campagne sur l’autodétermination particulièrement placide. La manœuvre est évidemment fort réfléchie