[…] L'école unique, donc la pensée unique, est une menace pour nos sociétés. Elle étouffe dans l'œuf le développement harmonieux et la créativité de l'enfant, qui se voit contraint d'adopter une certaine façon de penser, bref, de rentrer dans un moule! Au vu des enjeux sociaux, il me semble urgent que les enfants aient les moyens de devenir des êtres libres, responsables, et suffisamment créatifs pour trouver les solutions pour le monde de demain.

Je ne pense pas que l'école actuellement offre ces moyens. Pire, il existe des écoles qui proposent des alternatives pédagogiques intéressantes, et diversifiées, mais seules les familles riches peuvent y accéder. Cette inégalité disparaîtrait ave le «bon scolaire» que propose l'initiative (LT 26 septembre). Que les braves politiques et les syndicats d'enseignants se rassurent: si l'école obligatoire est si performante, les enfants vont y rester…