DISPONIBLE EN SUISSE

Paymit

Développée notamment par UBS, SIX, Swisscom, l’application permet de s’envoyer de l’argent entre amis, indépendamment de la banque dans laquelle l’utilisateur a ses comptes

Avantages: Ouverte à tous les consommateurs, l’application est très simple à utiliser

Inconvénients: Paymit ne permet pas encore d’effectuer des paiements chez des commerçants. Cela devrait être le cas début 2016

Twint

Lancée par PostFinance, l’application permet de payer ses achats dans les commerces. Un compte postal ou bancaire est lié à Twint, disponible tant sur iOS que sur Android

Avantages: La simplicité d’utilisation, le soutien de PostFinance

Inconvénients: Seuls une dizaine de magasins acceptent pour l’heure Twint

PayPal

La société permet depuis la semaine passée d’envoyer et de réclamer de l’argent via une simple adresse internet incluant le montant, tel paypal.me/identifiant/30

Avantages: La renommée et la fiabilité de PayPal, en lien direct avec les émetteurs de cartes de crédit

Inconvénients: La multiplication des tentatives d’arnaques liées à PayPal

Migros

Le distributeur offrait déjà la possibilité de s’envoyer de l’argent entre amis. Depuis peu, son application permet, via son compte bancaire Migros, de payer dans tous les magasins du groupe

Avantages: Pionner dans le paiement mobile, Migros propose des services fiables.

Inconvénients: Le service est limité aux clients de la Banque Migros

Mobino, Muume, Klimpr…

De petits acteurs tentent de se faire une place en Suisse, en permettant tant de payer dans des magasins qu’en permettant de s’envoyer de l’argent

Avantages: Ces services, lancés par des particuliers, sont parfois innovants

Inconvénients: Le faible nombre de commerces qui collaborent avec ces start-up

DISPONIBLE A L’ÉTRANGER

Apple Pay

Plus de 400 banques et institutions financières partenaires, des dizaines de milliers de commerçants qui acceptent le service: Apple Pay, disponible aux Etats-Unis et en Angleterre, a le vent en poupe

Avantages: Une extrême simplicité, une solution a priori universelle

Inconvénients: Fonctionne pour l’heure uniquement avec les iPhone 6 et 6 plus

Android Pay

Après l’échec de Google Wallet, Google se relance avec Android Pay, copie conforme d’Apple pay. Le lancement, attendu pour fin août, doit intervenir d’ici à la fin de l’année aux Etats-Unis

Avantages: Un nombre élevé de banques partenaires, la puissance de Google et Android

Inconvénients: Peu de magasins accepteront a priori Android Pay à ses débuts

Facebook Messenger

L’application du réseau social permet déjà, aux Etats-Unis, de s’envoyer de l’argent entre amis. Depuis quelques jours, un assistant personnel, «M», est capable d’effectuer des achats

Avantages: L’envoi d’argent est très simple et l’assistant très prometteur

Inconvénients: Le lien avec Facebook, et son profilage des internautes, peut en refroidir certains

Samsung Pay

Le service de paiement du groupe sud-coréen a démarré le 20 août en Corée et effectuera ses débuts le 28 septembre aux Etats-Unis. Il permet de payer avec son smartphone via une puce NFC

Avantages: L’universalité de la solution, un déploiement sans doute rapide dans d’autres pays

Inconvénients: la limitation, au début en tout cas, aux smartphones S6 et S6 Edge

Wechat

L’application de messagerie instantanée, très populaire en Asie avec près de 500 millions d’utilisateurs, permet d’acheter des places de cinéma, une nuit dans un hôtel ou une course en taxi

Avantages: C’est l’un des services le plus innovants

Inconvénients: Malgré sa puissance, WeChat ne percera sans doute jamais en Suisse