Le groupe Raiffeisen répercutera dès le 1er janvier prochain les taux négatifs pour les petites et moyennes entreprises (PME) dont les avoirs en compte dépassent 250 000 francs. Sollicitée mardi par l'agence AWP, la coopérative bancaire a confirmé l’information diffusée par le blog financier alémanique Inside Paradeplatz.

Le groupe recommande aux banques et aux succursales de son réseau de facturer une taxe sur les avoirs de 0,75% «pour la clientèle entreprises dont les comptes ont atteint un afflux d’argent frais d’au moins 250 000 francs au cours des derniers 18 mois».

«Toute latitude» pour la mise en œuvre

Une recommandation initiale de facturer les intérêts négatifs à la clientèle entreprises remonte à 2016, mais elle avait alors été assortie d’une prise en compte «de l relation client dans son ensemble».

Lire aussi: Pour les petits clients, les taux négatifs sont déguisés en frais

Dans une prise de position écrite, Raiffeisen rappelle que ses membres «sont autonomes et ont toute latitude pour la mise en oeuvre et l’aménagement de ces recommandations».

La décision de Raiffeisen «découle de l’évolution du marché, qui a vu les autres acteurs apporter des modifications à leur politique de taux d’intérêt, ce qui a eu pour conséquence un afflux important de nouveaux fonds de clients ces derniers mois».