Internet

L’annuaire Zip.ch lève 1,5 million de francs

Le concurrent de local.ch et search.ch veut renforcer son offre

Zip.ch poursuit son développement. Il y a une année, l’annuaire en ligne était lancé par Alexandre de Senger, par ailleurs cofondateur de la société d’affichage numérique Neo Advertising. But de Zip.ch: concurrencer les annuaires établis search.ch et local.ch, propriétés de Swisscom Directories qui les a depuis fusionnés. Dans l’ombre de ces acteurs, Zip.ch, basé à Lausanne, a annoncé mardi avoir levé 1,5 million de francs pour poursuivre son développement. C’est un groupe d’investisseurs proche du family office suisse Colombo qui a injecté cette somme.

Est-il possible de développer un concurrent à search.ch et local.ch? «Oui, j’y crois fermement, assure Alexandre de Senger. J’ai passé plusieurs mois à négocier avec Swisscom pour obtenir une réduction de leurs tarifs pour obtenir leurs données et les proposer ensuite via Zip.ch. Et je compte bien développer notre annuaire». Depuis début 2016, Alexandre de Senger a engagé quatre collaborateurs et espère en compter trois supplémentaires cet été.

En avril, Zip.ch devrait afficher un nouveau design, afficher des informations sur la météo, des informations locales. L’annuaire affichera aussi un calculateur d’itinéraire et les horaires de transports publics.

Offre gratuite

C’est en juin ou en juillet que l’annuaire pourrait concurrencer davantage les sites de Swisscom: «Nous offrirons aux commerçants, restaurateurs ou responsables de PME la possibilité d’afficher gratuitement l’adresse internet de leur société, mais aussi des photos et un descriptif de leurs activités, poursuit Alexandre de Senger. Et s’ils veulent afficher encore plus d’informations, ils paieront une somme modique.» De son côté, affirme l’entrepreneur, local.ch demande aujourd’hui 420 francs pour ce que Zip.ch proposera gratuitement.

Publicité