Innovation

Colorix lance le vernis à ongles sur mesure

La société neuchâteloise, présente au «Make-up in Paris», collabore avec l'entreprise française Provaine. Leurs technologies permettent de scanner la couleur d’un accessoire ou un vêtement et d’obtenir, en quelques minutes, un vernis à la teinte désirée

La société neuchâteloise Colorix sera présente les 9 et 10 juin au Carrousel du Louvre à l’occasion du rendez-vous «Make-up in Paris», un rendez-vous d’affaires des professionnels du maquillage en Europe. Elle y présentera sa technologie, couplée à celle de la société française Provaine en France avec qui elle a signé un partenariat. Les deux sociétés ont conçu un automate qui permet de scanner un accessoire ou un vêtement. La couleur est reproduite sur écran. Puis, en trois minutes, un vernis à ongle de la même teinte est délivré.

«Nous avons déjà testé l’appareil dans une boutique. Toutes les femmes qui l’ont testé, âgées de 20 à 60 ans, étaient enchantées de pouvoir repartir avec un vernis personnalisé», constate David Maurer, fondateur de Colorix. «La recette d’une couleur ramenée à un pot de 8 ou 10 ml nous contraint à des dosages très précis de l’ordre d’un dixième de microlitre. Une microgoutte en plus ou en moins peut radicalement changer votre teinte», explique Olivier Fiastre, directeur de Provaine.

Révolution pour les professionnelles de l'ongle

Les premières machines seront livrées début 2017. Parallèlement, une application, dénommée «La Nail Revolution», sera prochainement disponible sur IOS et Android. «Nous visons notamment les manucures à domicile. En France, on en compte 3700», dit David Maurer qui espère équiper ces professionnelles de l’ongle avec ses colorimètres, à savoir des petits appareils capables de scanner et mesurer séparément plus de 50 000 pixels.

«En 24 heures, les clients obtiendront par la poste des vernis personnalisés. C’est un marché énorme», affirme David Maurer, qui préfère toutefois ne pas se prononcer en matière de prévision de ventes. Le marché de la cosmétique est tout nouveau pour nous. Des groupes de cosmétique ont déjà manifesté leur intérêt pour la technologie mais nous ne voulons pas fournir d’exclusivité à une seule marque.»

Autres utilisations des colorimètres

Fondée en 2003, Colorix compte dix employés. Elle vend ses colorimètres à travers la planète. Les peintres ont été les premiers à adopter cet appareil capable de remplacer leur nuancier lorsqu’il s’agit de repeindre une façade à la bonne teinte.

Une application a aussi été développée, capable de générer instantanément les couleurs du nuancier RAL sur une photo prise par un smartphone. Depuis, Colorix s’est également lancé dans le contrôle qualité et l’authentification aussi bien dans l’industrie plastique que dans l’horlogerie.

A lire aussi: Colorix ravive les couleurs à travers la planète

Publicité