Emploi

Le chômage a augmenté en Suisse l’année passée

Le nombre de sans-emploi a crû de 4,6%, pour un taux national de 3,4% de la population active. La situation s’est dégradée dans la seconde partie de l’année

Le nombre de chômeurs en Suisse a crû de 4,6% en 2016 en moyenne annuelle par rapport à 2015 à 149 317 personnes. Le taux de chômage moyen a lui augmenté de 0,1 point pour se fixer à 3,4% de la population active.

Une baisse en début d’année

La dégradation du marché du travail est intervenue malgré un environnement macroéconomique marqué par «une croissance solide et une stabilisation conjoncturelle progressive», a relevé mardi le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Le premier semestre a été caractérisé par une décrue, le second par une poussée (voir le communiqué ici).

En effet, entre janvier et fin juin, le nombre de chômeurs a diminué de quelque 24 500 personnes pour revenir à 139 127. Ensuite, la situation s’est détériorée avec un bond des effectifs d’un peu plus de 20 000 personnes pour atteindre à fin décembre 159 372, précise le SECO dans son commentaire.

… et une poussée en décembre

Au cours du seul mois de décembre, les chômeurs inscrits auprès d’un Office régional de placement (ORP) a ainsi augmenté de 10 144 personnes. Le taux de chômage a en conséquence connu une poussée de 0,2 point par rapport au mois précédent pour s’établir à 3,5% de la population active.

Lire aussi: Le chômage de longue durée atteint un nouveau record

Le chômage des jeunes, soit les individus âgés entre 15 et 24 ans, un groupe scruté par certains observateurs, a pour sa part crû de 1,6% sur un mois pour affecter 19 216 personnes, mais reculé de 6,8% sur un an. En comparaison annuelle, le nombre total de chômeurs apparaît plus élevé de 743 personnes.

Sur le plan européen: La baisse du chômage n’est pas française, elle est européenne

Publicité