Horlogerie

Richemont remplace quatre patrons de marques

Les patrons de Jaeger-LeCoultre, Piaget, Vacheron Constantin et Dunhill sont sur le départ. Avec ces annonces, le groupe de luxe genevois poursuit sa massive restructuration

Johann Rupert poursuit le remaniement de son groupe. Richemont a confirmé une série de changements d’importance au sein de la direction de quelques-unes de ses 20 marques. Dans un courrier d’un peu plus d’une page A4, mis en ligne lundi après-midi sur l’intranet du groupe de luxe genevois, le directeur général Richard Lepeu et son directeur financier Gary Saage énumèrent la liste des changements attendus ce printemps.

Ils annoncent le départ de Philippe Leopold-Metzger (Piaget), Juan-Carlos Torres (Vacheron Constantin), Daniel Riedo (Jaeger-LeCoultre) et Fabrizio Cardinali (Alfred Dunhill) et les noms de leurs remplaçants. Selon le courrier, les deux premiers partent à la retraite et les deux suivants ont «décidé de se retirer».

Suite logique

Pour la plupart des 8000 employés du groupe en Suisse, ces annonces ne constituent pas une véritable surprise, mais une suite logique. Car cette cascade de décisions est le prolongement de la restructuration du groupe présentée en novembre dernier. A cette date, Johann Rupert avait déjà annoncé le départ de Richard Lepeu et celui de Gary Saage. Il avait en outre remanié la structure de direction et nommé Jérôme Lambert (directeur de Montblanc) et Georges Kern (IWC) les deux nouveaux hommes forts du groupe.

Dans le détail, Piaget sera piloté dès le 1er avril prochain par Chabi Nouri, directrice marketing et des ventes de la marque. C’est également le directeur marketing et des ventes de Vacheron Constantin, Louis Ferla, qui remplacera Juan-Carlos Torres. Personne, en revanche, n’est pour l’heure nommé à la tête de Jaeger-LeCoultre – c’est Georges Kern qui assurera l’intérim. Enfin, du côté d’Alfred Dunhill, peu présent en Suisse, c’est Andrew Maag qui reprendra la direction de la marque.

Remerciements de Johann Rupert

«D’un jour à l’autre ce printemps, nous allons perdre deux de nos collègues les plus expérimentés», a regretté Johann Rupert, cité dans la lettre. L’homme d’affaires sud-africain salue en outre la contribution de Philippe Leopold-Metzger aux «transformations» connues par la marque Piaget ces dernières années – il était à la tête de cette marque depuis dix-sept ans. Il évoque également le rôle de guide qu’a eu Juan-Carlos Torres à la tête de Vacheron-Constantin et le remercie pour ses efforts.

Si aucune mention n’est faite de Fabrizio Cardinali, l’actionnaire majoritaire du groupe salue en revanche le travail de Daniel Riedo: ce dernier «quitte le groupe pour poursuivre sa carrière ailleurs. Nous lui souhaitons une carrière à succès et le remercions pour sa contribution chez Jaeger-LeCoultre.»


Lire aussi:

Jaeger-LeCoultre «survivra à tous les bouleversements» (17.01.2017)

Au SIHH, Piaget veut prouver qu’elle a retenu les leçons du passé (16.01.2017)

Publicité