Commerce

Un Neuchâtelois prend les rênes de Migros

Fabrice Zumbrunnen est le deuxième romand à diriger le géant suisse de la distribution. Il coiffe au poteau un rival zurichois

Pour la deuxième fois de son histoire, Migros sera dirigée par un Romand. L’administration de la Fédération des coopératives Migros a désigné jeudi Fabrice Zumbrunnen, 47 ans, comme président de la direction générale. Le Neuchâtelois succédera à Herbert Bolliger.

Cette désignation est un coup de théâtre puisque Fabrice Zumbrunnen coiffe au poteau l’ultrafavori Jörg Blunschi, patron de la coopérative zurichoise. Avec presque 9000 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de francs (en 2015), il dirigeait le deuxième plus important regroupement régional du groupe, parmi les dix qui le composent.

Lire aussi: Faux suspense autour de la désignation du patron de Migros

Herbert Bolliger prendra sa retraite le 31 décembre 2017, après treize années passées à la tête du groupe, écrit jeudi le numéro un suisse du commerce de détail. Grand connaisseur du géant orange, Fabrice Zumbrunnen dirige depuis cinq ans le département Ressources humaines, affaires culturelles et sociales, loisirs de la FCM.

Cité parmi les favoris

Le Chaux-de-Fonnier était cité parmi les favoris à la succession d’Herbert Bolliger. Titulaire d’un diplôme d’économie d’entreprise obtenu à l’Université de Neuchâtel, il deviendra le deuxième Romand à diriger le détaillant après le Vaudois Pierre Arnold, qui a lui œuvré à sa tête de 1976 à 1984.

Pur produit Migros, à l’image de nombreux ex-patrons du détaillant, Fabrice Zumbrunnen a entamé sa carrière en 1996 en tant que chef des ventes, puis du marketing et de la logistique de la coopérative régionale Neuchâtel-Fribourg, après un passage à Zoug dans une entreprise de technologies médicales. Dès 2005, il a dirigé l’unité régionale du géant orange.

«Fabrice Zumbrunnen possède toutes les compétences nécessaires pour succéder à Herbert Bolliger et poursuivre sur la voie de la réussite», se réjouit Andrea Broggini, le président de l’administration de la FCM, cité dans le communiqué. «Il saura perpétuer les valeurs fondamentales profondément ancrées dans le groupe Migros.»

Publicité