Depuis janvier, il a beaucoup été question de hedge funds dans l’actualité, certains grands fonds ayant perdu d’importants montants dans l’affaire GameStop. De manière moins anecdotique, la pandémie a dégagé deux tendances pour les fonds alternatifs: dans l’ensemble, l’année 2020 a été très bonne au niveau de la performance et de nombreux gérants ont renoué avec leur vertu première, à savoir offrir une décorrélation vis-à-vis des marchés traditionnels. «En résistant plutôt bien au premier trimestre, de nombreuses stratégies ont montré que les hedge funds pouvaient protéger contre la baisse des cours, ainsi que participer à la hausse», résume encore Fredrik Langenskiöld, spécialiste des investissements alternatifs à Union Bancaire Privée (UBP). Ce qui n’empêche pas qu’un pan non négligeable du marché des hedge funds ait souffert l’an dernier.