Et si l’euro atteignait 1,30 dollar en 2020, contre environ 1,11 actuellement? C’est l’un des paris pris par Standard Chartered en ce début d’année. Sans aller jusqu’à ce niveau de 1,30, la vision que l’euro progressera cette année est devenue consensuelle dans les milieux financiers. L’apaisement des tensions commerciales internationales et de l’incertitude entourant le Brexit est l’explication souvent avancée, de même que l’idée que le dollar a connu un pic en 2019. Mais consensus ne signifie pas unanimité.

Lire aussi: L’euro en dessous de 1,10 franc pour la première fois depuis deux ans