L’économie, en Suisse et dans le monde, sera mise à l’épreuve sur tous les fronts au cours de cette année: emploi, industrie, finance, régulation et climat. Des défis herculéens, au vu des risques conjoncturels et politiques qui se profilent. La rubrique économique du «Temps» en a identifié douze, pour lesquels elle se risque au jeu des pronostics.

Retrouvez peu à peu les articles dans notre dossier

On la pressent comme l’année de tous les dangers. Celle d’une possible récession, face aux incertitudes politiques, encore amplifiées par les élections américaines à venir.

Une menace contre laquelle les banques centrales n’auront que peu de marge de manœuvre, coincées dans les cordes des taux négatifs. Alors que le bras de fer commercial entre les deux grandes puissances mondiales, Washington et Pékin, se poursuit. Le tout sur fond de changements structurels pour les entreprises, liés à une coûteuse numérisation, exigeant une main-d’œuvre rare. Sans oublier, pour l’industrie suisse en particulier, la difficulté à exporter avec un franc toujours fort, alors que la conjoncture incite ses partenaires à faire des économies.