En Europe, les intermédiaires financiers indépendants servent un client qui entre typiquement dans la catégorie des patrons de PME et des hommes d'affaires, appartient à la classe moyenne, ne gère pas lui-même son argent mais n'entre pas dans la catégorie haut de gamme des banques privées. Avec des actifs liquides entre 50 000 et 250 000 euros qu'il souhaite en général placer dans un plan d'épargne optimisé fiscalement, ce client type se compte au nombre de 30 millions en Europe.