Analyse

Les 35 heures, tabou français épargné par le «grand débat»

La question du marché du travail et des contraintes qui pèsent sur les entreprises n’est pas abordée directement lors des débats publics organisés en France depuis la mi-janvier. Elle est pourtant au cœur de ce mal-vivre dénoncé chaque samedi par les «gilets jaunes»

Et si les 35 heures étaient, désormais, devenues une évidence économique indéboulonnable pour de nombreux Français? A suivre le «grand débat national» durant lequel Emmanuel Macron s’est engagé sans retenue, la question se pose et a de quoi étonner les observateurs internationaux.

Lire aussi: Emmanuel Macron: «Pour une Renaissance européenne»