C’est une communication qui était passée quasiment inaperçue. Le 22 avril, le Conseil fédéral présentait son plan d’action pour la 5G. Mais les mesures annoncées suscitent l’incompréhension des opérateurs de téléphonie mobile. Jeudi, à l’occasion de la présentation des résultats trimestriels, le directeur de Swisscom, Urs Schaeppi, a regretté la passivité des autorités. Pour Sunrise, «le Conseil fédéral met en danger la numérisation de la Suisse».