Le débat sur la 5G est très loin d’être fini. La semaine passée, le PLR, via une motion déposée par le conseiller national Christian Wasserfallen (PLR/BE), l’a relancé avec vigueur. Son texte, adopté par 97 voix contre 76, est un drôle d’animal: il exige du Conseil fédéral qu’il prenne des mesures pour que Swisscom, Sunrise et Salt déploient «un réseau 5G de grande qualité, à des coûts aussi bas que possible, dans les cinq prochaines années, c’est-à-dire d’ici à 2024». L’exécutif est aussi sommé d’intervenir «pour que la population soit dûment informée de toutes les facettes de la 5G. […] L’absence d’informations génère des théories du complot.»

Relire sur ce dossierDiscrètement, la 5G reçoit un immense coup d’accélérateur en Suisse