ABB signe un deuxième trimestre jugé exceptionnel sur tous les plans: revenus, rentabilité et bénéfices ont tous nettement dépassé les attentes des analystes. «Tous les secteurs d’activité ont enregistré une croissance à deux chiffres des commandes, portés par une reprise observée dans la plupart des segments de clientèle», s’est félicité jeudi le directeur général du groupe, Björn Rosengren, lors d’une conférence en ligne.

Pour la période d’avril à juin, le bénéfice net a progressé de 136% sur un an, à 752 millions de francs, faisant grimper le bénéfice par action de 150% à 0,37 dollar, selon les résultats publiés jeudi. Le chiffre d’affaires, calculé sur une base comparable, a quant à lui progressé de 14% à 7,45 milliards de dollars, tandis que les commandes ont bondi de 24% à près de 8 milliards. Au niveau opérationnel, le bénéfice d’exploitation (Ebita) s’est amélioré de 60% et la marche correspondante a gagné 440 points de base pour atteindre 15%.