Industrie

ABB ferme une usine en Hongrie et supprime 1000 emplois

Le site, fabricant notamment des disjoncteurs, avait rejoint ABB lors de la reprise des activités de General Electric Industrial Solutions en 2018. Les volumes diminuent au point que l’usine n’est plus viable, selon le géant helvético-suédois

ABB a décidé de réduire ses capacités de production en Hongrie. L’usine à Ozd doit être fermée d’ici la fin 2020 en raison de la faible demande, a indiqué ABB mardi. Un millier de collaborateurs y travaillent.

Le site de production avait rejoint ABB lors de la reprise des activités de General Electric Industrial Solutions en 2018. Les employés fabriquent notamment des disjoncteurs.

Toutes les possibilités ont été examinées, souligne ABB. Finalement, la décision de fermeture a été prise en raison d’une demande en repli de la part des clients. Les volumes diminuent au point que l’usine n’est plus viable. Un petit nombre de lignes de production sera transféré dans d’autres usines de la région.

Lire aussi: Le futur ABB reste à façonner

ABB souhaite accompagner les collaborateurs touchés et compte leur proposer d’autres postes dans ses autres usines en Hongrie et à l’extérieur du groupe. Une collaboration est en cours avec les autorités locales. Les autres usines d’ABB en Hongrie ne sont pas concernées par ces mesures.

Lire également: L’«homme idéal» sur lequel ABB joue son avenir

Publicité